Comment s’amortit un véhicule de société

Home/Informations du Cabinet/Comment s’amortit un véhicule de société

Comment s’amortit un véhicule de société

Si la valeur d’achat d’un véhicule utilitaire ou de chantier peut être amorti dans son intégralité, ce n’est pas le cas pour les véhicules de tourisme. Ceux-ci sont en effet plafonnés à un certain montant en fonction du taux de COrejeté. Les plafonds en 2017 sont les suivants :

  • Moins de 20g/km : 30 000
  • Entre 20 et 60g/km : 20 300
  • Entre 60 et 155g/km : 18 300
  • Au delà de 155g/km : 9 900

Les deux premières catégories touchent majoritairement les véhicules électriques et hybrides. La plupart des véhicules de tourisme essence ou diesel se situe actuellement dans la tranche plafonnée à 18 300 . Dans les faits, ce plafonnement se traduit par une limite de prix d’achat à ne pas dépasser afin que le montant d’achat du véhicule passe intégralement en frais. La tranche située au dessus de cette somme ne sera pas déduite des bénéfices de la société.

Exemple : une entreprise achète un véhicule de tourisme neuf le 1er janvier 2017 pour 30 000 TTC. Le taux de CO2 émis est de 100 g/km et le véhicule est amorti sur quatre ans.

  • Le montant amorti chaque année (déduit du bénéfice de la société chaque année) est de : 30 000 /4 ans = 7 500 /an.
  • A partir de ce calcul, il est possible de calculer la somme annuelle « dépassant » le plafonnement de 18 300 : 7 500 x (30 000 – 18 300 )/30 000 = 2 925 / an.
  • L’entreprise devra donc réintégrer chaque année à son bénéfice la somme de 2 925 € pour calculer son résultat imposable.

Achat véhicule

30 000

Montant amorti par an

7 500

Montant réintégré au bénéfice

2 925

Si le bénéfice de la société  est de 20 000 avant le calcul de l’amortissement
du véhicule, le résultat imposable, une fois le véhicule intégré sera de 20 000 – 7 500 + 2925

15 425

Même exemple pour un véhicule utilitaire coûtant 30 000 acheté en crédit à 0% sur trois ans, amorti sur 3 ans.

Remboursement crédit véhicule par an

30 000

Montant amorti par an

7 500

Si le bénéfice de la société  est de 20 000 avant le calcul de l’amortissement
du véhicule, le résultat imposable, une fois le véhicule intégré sera de 20 000 – 7 500

12 500

Ce plafonnement pour « dépense somptuaire » ne touche que les véhicules de tourisme achetés par des sociétés pour lesquels l’utilisation d’un tel véhicule n’est pas nécessaire à l’exercice de l’activité. Les entreprises de transport de personnes, les taxis, les autoécoles, les ambulanciers ne sont donc pas

concernés.

L’achat d’un véhicule de société ne se fait pas sur un coup de coeur, surtout si les montants sont élevés. Selon le type de véhicule choisi, le financement retenu, le calendrier prévu, le Cabinet Wirion peut vous aider à y voir plus clair et donc à ne pas faire une mauvaise affaire… sur le plan fiscal du moins.